AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

 Ferme les yeux gamine, j'emmerde ta mère. (Nae ha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité




MessageSujet: Ferme les yeux gamine, j'emmerde ta mère. (Nae ha)   Dim 4 Nov - 15:54

« Ferme les yeux gamine, j'emmerde ta mère. »
Lim Hunju featuring Byeol Nae Ha

Quel heure il est? Aucune idée. Le soleil tombe sur la mer, se fond en elle, se mélange au cours d'eau pour venir transpercer les ruelles sombres près de la côte. Le mégot que je tiens entre mes doigts tombe dans le caniveaux sale et miteux. Plus loin, j’entends un de ses vieux pirate soiffard se plaindre sur la vie, en racontant ses aventures passée. Les quartiers sont plus miteux les uns que les autres, à part quelqu'un, sur une île ou une autre, on l'humanité essaie de résister face à la sauvagerie. Pourquoi je suis la? Je ne sais plus. Qui je suis venu voir? Elle bien sur, cette garce. Pourquoi? qui sais...

Mes yeux se posent sur la rue principale du quartier, que je voyais de la ou j'étais caché. Dans l'ombre, ma silhouette se découpe à peine sur le mur sale ou je suis adossé. Et après peut-être une minute, une heure ou peut-être deux, la voila qui passe, avec la gamine. Comme d'habitude, tu affiches se sourire radieux que tu montres en la présence de Sue, cette enfant que je t'ai donné. Alors quand tu passe, mon corps reprend vie et je te suis en silence, caché, à distance. Peut-être que tu te doute que je suis la, je viens au moins une fois par mois, plus quand j'ai envie de toi, de ton corps ou de ta sauvagerie. Que faire contre cela? Encore une fois, tout cela reste flou dans mon esprit. A quand remonte notre première rencontre? Ma mémoire me fais défaut, mais je me souviens cette attitude que tu as affiché, et c'est surement pour cela que je suis la encore aujourd'hui.

De l'amour? Impossible. Trop différents, ou trop pareils? Je te suis alors que tu passe, plusieurs mètres devant moi, le portail de ta maison. J'attends de voir s'allumer à tour de rôle les lumières dans la baraque, et comme je le sais, tu as des habitudes. Alors à nouveau, j’attends. Puis une demi heure, ou une heure après, quand le soleil est totalement cachée et que la nuit à pris place sur se monde fait d'eau et d'île, j'hisse mon corps contre la gouttière, arrivant jusqu'à la fenêtre de ta chambre, la lumière est encore atteinte ici, normal, tu t'occupe de ce que tu chérie le plus. Alors je me fond dans un des coins, dans l'ombre, comme à mon habitude, et quand enfin tu daigne entrer dans la chambre, avant que tu n'ai le temps d'appuyer sur l'interrupteur, je t'attrape par le poignet et te bloque contre le mur, une main sur ta bouche, l'autre autour de ton poignet, mon corps faisant pression sur le tiens pour ne pas que tu essaie de t'échapper.

Un sourire amer viens prendre place sur mon visage, et une légère lueur de satisfaction traverse mon regard. D'une vois basse je te murmure au creux de l'oreille « Salut ma belle, heureuse de me voir? »


Dernière édition par Lim Hunju le Dim 4 Nov - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ferme les yeux gamine, j'emmerde ta mère. (Nae ha)   Dim 4 Nov - 16:46

A quoi je pense ? Bien trop de choses. Trop de choses traversent mon esprit que je n'arrive plus à les distinguer, je laisse mon esprit s'embrouiller, je ne lutte pas pour me comprendre. Chose étrange que de ne pas se comprendre soit même. Sue me tire de mes rêverie en m'annonçant qu'elle a terminé la crêpe qu'elle était entrain de déguster. Je baisse mon regard sur elle et un sourire s'étire sur mon visage. Elle est belle à s'essuyer vivement la bouche pour ne plus être sale. Je l'aide avant de me lever pour aller payer la serveuse de ce petit café. Je tends alors ma main à ma fille pour que je na perde pas. Ce soir, je ne travaille pas, elle est heureuse, parce que chaque jour, elle pique une crise quand elle sait que je ne serais pas là pour manger. Et nous rentrons alors tranquillement, elle me raconte une tonne de choses, et je souris. Elle est la seule à pouvoir me faire sourire de la sorte.

Je sens bien que l'on me suis, serait-ce toi ? Qui sait. Je continue d'avancer sans me soucier du reste. Une fois rentré j'intime à Sue d'aller ranger son manteau. La soirée se passe tranquillement, une soirée comme ça, ça n'arrive pas souvent. Et ce sont les soirs où elle est le plus sage. Puis arrive l'heure d'aller au lit, un caprice. Je la calme d'abord puis je parviens enfin à la coucher, elle râle encore. Finalement, j'y suis arrivé. Elle est tranquille. Un soupire s'échappe de mes lèvres alors que je ferme la porte de sa chambre. J'entre alors dans la mienne et avant même que j'ai allumé la lumière moi voilà plaquée contre le mur. Je te reconnais bien, alors tu es venu. T'ennuyais tu ? Ta main poser sur ma bouche t'empêche de voir mon sourire en coin, sûrement l'auras-tu senti. Et tu murmure à mon oreille. Si je suis heureuse ? Te moquerais tu de moi ?

D'un geste je retire ta main de mes lèvres puis ancre mon regard dans le tien. Il fait sombre, mais j'y suis habituée. Un nouveau sourire en coin fend mon visage. Rapprochant mon visage du tiens, j'effleure simplement tes lèvres tout en murmurant ces mots. « J'ai l'impression qu'à chaque fois que l'on se voit, je me retrouve plaquée contre un mur »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ferme les yeux gamine, j'emmerde ta mère. (Nae ha)   Dim 4 Nov - 20:41

Tes lèvres s'étirent sous ma main, je le sens. Un sourire? Alors tu es heureuse non? Je me laisse faire, bizarrement. Pour une fois, tu as le droit. A tes mots, un léger haussement d'épaule et un petit «mh» s'échappe de mes lèvres étirées en sourire. «Je sais qu'au fond tu aime ça, ne le cache pas. » Mes mots avaient parcouru la distance entre mes lèvres et tes oreilles quelques secondes après mon premier signe, de la même façon que mes mains était venus emprisonner tes hanches. Une vagabonda dans ton dos, passant son ton t-shirt, pendant que mes lèvres étaient venus parcourir ton cou, retraçant une veine jusqu'à ta mâchoire, pour venir frôler ta bouche.

Quand je me recule à nouveau pour venir murmurer à ton oreille, je n'ai le temps que de prendre mon souffle avant de sentir quelque chose tirer sur le bas de mon t-shirt, puis sur mon pantalon. Et la voila, l'autre peste. Sue a débarquer dans la chambre alors que tout ce dont j'avais envie, c'était de passer du temps avec toi, Nae Ha. Agacé, je baisse la tête vers celle qui est ma fille en soupirant, et la repousse en secouant la jambe, marmonnant « Bouge de la Sue, t'es énervante. »

Pas un regard pour la petite, ma main n'avais pas quitter tes hanches avant que tu n'esquisse un mouvement vers ta fille. Tu t'es dégagée et je t'ai laissé faire en soupirant, essayant de faire partir la petite en lui mettant une pichenette sur le front. Son regard se leva vers moi et mes yeux croisèrent ceux de la petite, qui ressemblait tant à ceux de sa mère «Qu'est ce que t'as à me regarder comme ça, face de rat ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ferme les yeux gamine, j'emmerde ta mère. (Nae ha)   Dim 4 Nov - 21:22

Je souris, tu l'as senti, je le sais. Et je retire ta main de mes lèvres pour effleurer les tiennes tout en murmurant quelques mots. À ton tour de sourire, si j'aime ça ? Allons Hun Ju tu sais bien que je ne peux me passer de toi, je ne réponds pas. Et tes mains glissant sur mon corps me font frissonner, à mon tour je fait glisser mes doigts sur son torse. Soulevant ton haut je laisse mes doigts s'aventurer sur ta peau, redessinant les contour de tes muscles. Je ferme un instant les yeux, profitant simplement de tes lèvres sur mon cou avant de les ouvrir lorsqu'elles viennent frôler les miennes. Je souris et te laisse faire ans rien dire. Pour une fois que je dis rien, profites en, ça ne va pas durer. Te voilà à nouveau prêt à murmurer quelque chose mais je ne peux sentir que ton souffle prêt de mon oreille avant que ton regard ne dérive. Je suis alors ton mouvement découvre que Sue vient de s'accrocher à toi. Je me retiens de rire, elle sait très bien que tu n'aime pas ça, pourtant elle te cherche. Ressemblerait elle un peu à sa mère ? Si peu, hein Hun Ju.

Alors que tu tente de t'en débarrasser avec toute la délicatesse du monde, je me décale pour ensuite me mettre à sa hauteur. Accroupie près d'elle je lève les yeux vers toi, elle ne te répond pas, ce qui n'est pas habituel, ne vois tu pas son regard ? « Sue.. viens par là » Son manque de réaction me laisse sans voix, je la prends donc dans mes bras de force et pose mes lèvres sur son front. Toi, tu râle dans ton coin, je te fixe alors « Arrêtes un peu de râler ! T'as pas vu qu'elle était pas comme d'habitude ? » Comment aurais tu put le voir, hn ? Tu ne la vois pas assez souvent pour le savoir, bien que tu viennes régulièrement. Je soupire alors, agacée et vais poser Sue sur mon lit « Cherches moi un gant d'eau froide.. S'il te plaît. » Oui j'ai hésité avant d'être polie, mais ce n'est pas le moment de te provoquer. Alors que Sue commence à pleurer, je m'efforce de rester calme. Elle est bien la seule personne qui m'inquiètes autant lorsqu'elle va mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ferme les yeux gamine, j'emmerde ta mère. (Nae ha)   Dim 4 Nov - 23:30

Son regard n'est pas comme d'habitude. Bien sur que je l'ai remarqué, mais pour rien au monde je ne te montrerais que je me soucie un petit peu de ma fille. J'suis un pirate quoi. Ta voix me fait frissonner, toi aussi, tu as changer, depuis qu'elle est la. Sue ne bouge pas, elle est pâle. Alors quoi, elle est malade? Un soupire discret s'échappe de ma bouche, encore une fois. Décidément, elle faisait vraiment tout pour m'agacer, de n'importe quel manière, consciente ou pas. Ton regard viens s'encrer dans le miens alors que je râle bêtement. C'est quoi sa, la fibre maternelle? C'est agaçant.

Un gant? s'il-te-plait? Tu n'as pas l'habitude de me parler avec autant de politesse, voir de gentillesse. Tu crois qu'elle est tellement malade que sa? Mon regard viens se poser sur la petite fille alors que je laisse un silence s'installer. Mes pas me mène à ta salle de bain, ou je fouine un peu pour trouver un gant, je l'imbibe d'eau, et fais sa bien, l’essor puis le plie en deux avant de revenir dans la chambre. Quand je reviens, j'entends Sue pleurer. A nouveau, je marmonne en m'approchant «Manquais plus que sa... »

Je m'assois sur le lit et pose avec une délicatesse que je ne vois chez moi que très rarement le gant sur le front de Sue, et appuie légèrement, comme pour le lui encrer sur le front. Elle se coucher, tête sur les genoux de sa mère. Je la fixe alors à nouveau et une pensée idiote me traverse alors l'esprit «Qu'est-ce qu'elle à c'te tête? on dirais moi!» Un nouveau petit soupire, mais causée par ma propre bêtise. Bien sur qu'on dirais moi, c'est ma fille. Alors je relève la tête vers sa mère, et l'observe. Ses traits sont tirés par l'inquiétude. «Elle t'as déjà fais sa? Elle étais malade récemment? »

Et voila. Elle avait réussis. Je m'inquiétais pour Sue. Un énième soupire. Mes mains vinrent s'appuyer sur le lit, derrière moi, de ce fait mon corps est légèrement penché en arrière, ma tête tangue dangereusement vers l'arrière elle aussi. Je ferme les yeux, fatigué.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ferme les yeux gamine, j'emmerde ta mère. (Nae ha)   Dim 4 Nov - 23:59

Je ne sais pas ce qu'il se passe, qu'est ce qu'elle a. Et toi tu râle, je te parle assez sèchement avant d'aller poser Sue le mon lit, et je te demande dans une politesse dont tu n'as pas l'habitude, si tu peux aller chercher un gant. Je te remercie intérieurement de ne pas faire de remarque sur cette gentillesse venant de ma part. J'entends alors tes pas s'éloigner, et Sue se met à pleurer. Inquiète, oui ma fille m'inquiète. Sa poussée de fièvre n'est pas habituelle, et elle semble éteinte. Comme, ailleurs. Je la calme comme je peux, m'asseyant sur le lit avant de la serrer contre moi pour la bercer. Voilà que tu reviens, posant le gant sur le front de ta file avec une délicatesse qui ne t'es pas habituelle. Je ne fais aucune remarque, ce n'est pas le moment. J'allonge alors Sue et la laisse poser sa tête sur mes genoux. Glissant mes doigts dans ses cheveux je la regarde somnoler, priant pour que la fraîcheur du gant apaise sa fièvre. Un soupire s'échappe de mes lèvre. Ah, je n'ai pas l'habitude d'être aussi inquiète. Alors que tu prends la parole je lèves les yeux vers toi. Serais tu inquiet ? Ça ne te ressemble pas.

Je baisse à nouveau mon regard vers Sue qui semble s'agiter, lui caressant doucement les cheveux pour la calmer. « La dernière fois qu'elle a eu une poussée de fièvre comme celle là, c'était les oreillons » Je ne sais pas ce qu'elle a et trouver un médecin à l'heure qu'il est ? Impossible, ce ne sont que des gens qui veulent que leur nuit se termine vite. Il ne prendront pas la peine de faire un diagnostique correcte. Un nouveau soupire, je relève les yeux vers toi, mon regard empli d'inquiétude. Je décale doucement Sue et la met sous la couverture. Me levant ensuite je vais chercher un thermomètre pour prendre sa température. Je reviens ensuite et prends sa température toujours dans le calme, le silence ayant reprit ses droits. Sue est à moitié endormie, je le sais, sinon elle aurait déjà râlé. Et la température affichée m'effraie légèrement. Je m'assois à nouveau et pose le thermomètre sur le lit. Je retourne le gant sur le front de Sue. Un nouveau soupire, je caresse la joue de Sue et lui intime de dormir tout en réfléchissant à quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ferme les yeux gamine, j'emmerde ta mère. (Nae ha)   Lun 5 Nov - 0:38

Te voir aussi inquiète m'énerve. Ou est passée la pirate que j'ai connu? T ferais tout pour ta gamine et c'est une chose à la fois respectable, mais si énervant. Et se soir, je suis trop fatigué ou vidé pour lutter contre toi. Alors face à ton regard pleins d'inquiétude, ta réponse peu convaincante et Sue en train de mourir à moitié sur le lit, je me lève, traine des pieds jusque dans le couloirs et m'adosse au mur. Je sort alors mon téléphone et fouille dans mon répertoire. Bien sur que je vais faire venir quelqu'un, que veux tu..Je suis con, mais pas au point de laisser crever ma fille. Alors enfin je trouve le numéro que je cherche. Un vieux doc bourru, un vieil ami de mon père.

Mon père..Il ne savait jamais comment faire quand j'étais malade. Alors il me donnais un médoc inutile, me couchait dans mon lit et me foutait trois couvertures pour que je n'ai pas froid. Heureusement que Doc était la lui, parce que sinon... Un nouveau soupire, encore, et je l’appelle. Sa voix résonne à l'autre bout du fil et je lui marmonne de ma voix habituel de rappliquer d'urgence au numéro de ta maison. Après mon appel, je reviens dans ta chambre, je remarque qu'elle s'est calmée, mais toi, t'es toujours aussi inquiète.

Mes pas me mène à la fenêtre ou je m'adosse et je pose mon regard sur toi. Dans un murmure je lâche un petit «t'inquiètes pas.» Puis, pour ne pas te regarder, je tourne la tête vers Sue. Ses yeux sont entre-ouverts, et je vois bien qu'elle me regarde. Je renifle dédaigneusement et regarde part le fenêtre. Heureusement que le doc habite sur cette île...

A ta voix, quand tu me demande qui j'ai appeller, je ne te regarde pas, et te répond, redevenant moi même «un ami. Il est doc.» Je ne te vois pas mais imagine très bien le regard que tu me lance, alors je m'empresse de rajouter, légèrement agacé «Me regarde pas comme sa, aucun commentaire, tais toi. » Je soupire à nouveau. Le vrai moi à repris le dessus. Qui suis-je pour essayer de m'occuper de la fille que j'ai abandonné? Qui suis-je pour venir ici alors que tu es partie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ferme les yeux gamine, j'emmerde ta mère. (Nae ha)   Lun 5 Nov - 1:16

Ça doit te faire bizarre de me voir aussi inquiète. Oui, je peux être inquiètes, maintenant tu le sais. Il n'y a que Sue pour me mettre dans un état aussi.. pitoyable. Moi qui passe mon tant à cracher sur la futilité des sentiment, me voilà prise dans cette inquiétude, l'inquiétude d'une mère. Ce n'est pas la première fois, mais c'est la première fois que tu la vois, n'est ce pas ? Sans rien dire, je te laisse quitter la pièce, de toute façon, rien ne changera, n'est ce pas ? Je continue de faire en sorte de calmer Sue, je n'arrive pas à comprendre ce qu'il lui arrive et c'est qui m'énerve le plus. Je n'aime pas ne pas avoir le contrôle sur les choses. Je soupire, encore et entend ta voix raisonné, comme si c'était le moment de passer un coup de fil. Enfin, tu fais ce que tu veux après tout.

Lorsque tu reviens, je te suis simplement du regard avant de t'interroger sur la personne que tu as appeler. Un docteur, je grimace légèrement. Je n'ai pas le dire de dire quoique ce soit que tu me demande de me taire, tiens, voilà que ton caractère de chien reprends ses droits. J'arque un sourcil et préfère ne pas répondre, évitons de nous fâcher. Je baisse les yeux vers Sue et constate qu'elle a enfin les yeux fermés, dort elle ? Je l'espère. Lentement je me relève pour m diriger vers la fenêtre , là où tu te trouves déjà. Et mon regard se perd dans le paysage obscure de l'île, la nuit est reine. Je reste silencieuse, que veux tu que je dise de toute façon ?

Posant mon front sur la vitre je ferme un moment les yeux, un nouveau soupire sort d'entre mes lèvres. Comme nous sommes ridicules, là, tous les deux posés au bord de cette fenêtre à attendre que le docteur arrive. Qu'est ce qu'on va faire de nous ? Hein Hun Ju ? À cette pensée, un léger sourire fend mon visage, nous sommes irrécupérable, je le sais bien. D'un geste je me redresse et m'adosse à la fenêtre avant de tourner mon regard vers toi. Tournant ensuite la tête vers Sue je l'observe un moment avant de prendre la parole « ça te fait bizarre, hein ? » Oui, de me voir ainsi, tu n'en a pas l'habitude. Je sais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ferme les yeux gamine, j'emmerde ta mère. (Nae ha)   Lun 5 Nov - 20:17

Je ne répond pas à la question. Pour moi, encore une fois, le sujet est clos. Je tiens à penser que Sue se rend intéressante, une fois de plus, pour m'emmerder. Alors je t'attire vers moi et avec toute la douceur dont je peux faire preuve, c'est à dire pas des masses, je t'enferme entres mes bras musclés, pour que ton corps soit collé au miens. Je te regarde un instant avant de poser mes lèvres contre les tiennes. Quand je sens que tu n'es absolument pas pour, je soupire, remonte mes deux mains jusqu'à ton visage et l'enferme pour que ton regard s'encre dans le miens, et j'articule en appuyant sur chaque mot «Elle. va. bien. »

J'écoute ta réponse balancé un peu sèchement, j'encaisse, comme à chaque fois que tu me reproche des choses sur Sue. Encore une fois, je soupire. Tu le fais exprès? Alors, ma phrase fuse sans vraiment que je ne me contrôle, comme d'habitude, et mes bras te repousse alors que mes mots viennent toucher ton coeur «si ça te fais chier dis le, j'viendrais plus hein. »

Mon regard se fait froid. Je reprend l'enveloppe de celui que t’appelles vieux loup. Pourquoi je changerais de toute façon. Pour toi? Impossible. La sonnette retentis, c'est surement doc. Je te regarde, brièvement, mais je fais comme chez moi et vais ouvrir avant que tu ne daigne bouger. Oui, je t'es repoussée, mise sur le côté pour pouvoir passer. Je l’accueil avec mon éternel gentillesse, et le conduis dans la chambre en l'écoutant bavasser ses conneries d'histoire sur mon père, encore. Mon regard croise le tiens, mais je détourne les yeux pour regarder le doc s'occuper de Sue. En retrait, je vais m'adosser au mur opposé au lit, dans l'ombre que j'aime tant, et qui m'aime tant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ferme les yeux gamine, j'emmerde ta mère. (Nae ha)   Mar 6 Nov - 9:27

Tu ne réponds pas à ma question, bizarrement ça ne m'étonne pas. Je savais que tu répondrais pas, je retiens un soupire et sans que je n'ai le temps de rajouter quoique ce soit tu me tire pour m'emprisonner dans tes bras. Voilà que tu pose tes lèvres sur les miennes, tu crois que c'est le moment ? Avec toi, je ne sais jamais, tu veux jouer, je le sais, t'as toujours voulu jouer. Je ne bouge pas, restant de marbre. Lentement mon regard s'encre dans le tiens, forcée par tes mains, elle va bien ? Comment peux tu le savoir ? T'en inquiètes tu un minimum ? Oui, je le sais, sinon t'aurais pas appelé le doc' hein Hunju ? Et ma voix est sèche « tu crois franchement qu'elle va bien ? Si elle allait bien, elle serait déjà accrochée à toi. » tu sais bien que lorsque tu es là, elle te colle, juste pour t'emmerder, mais là non. Non, elle ne fait rien, à part somnoler à moitié. Peut être que je n'aurai pas du te parler comme ça, j'ai bien compris que t'essaie de me rassurer, au fond t'es pas si méchant que ça, je le sais bien. Pourtant, alors que j'allais m'excuser, tes mots me coupent net. Si ça me fait chier ? Tu crois franchement que ça me fait chier, franchement si tu me gonflait ça ferait longtemps que tu viendrais plus. Alors que tu me repousse je te suis du regard, sans dire un mot. Je ne sais quoi répondre. Je soupire, encore et te laisse aller ouvrir la porte. Une fois que le doc est entré dans la chambre, tu te met en retrait, dans l'ombre, comme tu l'as toujours fait. Je t'observe en silence avant de tourner le regard vers Sue. M'approchant du lit, je garde mon regard sur elle avant de m'adresser au doc' « alors ? Qu'est ce qu'elle a ? » j'ai parlé d'un ton froid, je suis plus d'humeur. J'écoute alors ce qu'il dit, apparemment ce serait plutôt grave, super. Hospitalisation, pff.. Comme si c'était le moment tiens. Je lève les yeux vers toi, crois tu encore que c'est pour t'emmerder, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ferme les yeux gamine, j'emmerde ta mère. (Nae ha)   Mar 6 Nov - 20:48

Ton regard me transperce comme si je n'étais que poussière. Tu me regardes avec un peu de colère, et quelque chose comme de l'accusation. C'est pas ma faute si elle est dans cet état, ne me regarde pas comme sa. Mon regard se fais de plus en plus noir, et le vieux pirate qui sommeil en moi reprend totalement le dessus sur le peu d'amour paternel que j'avais il y as peu. Tout s'envole, et comme d'habitude, je fais comme si rien ne s'était passer. Je fouille mes poches en regardant le lit, d'un air absent. Mon regard se baisse pour venir regarder combien de billet je tiens entre mes mains. Assez pour payer le docteur et l'hospitalisation. Je me dis que si je ne peux pas être père, j'ai au moins de l'argent pour que tu puisse être mère. Alors je met quelques billets de côté, les ranges, puis m'avance vers le docteur, le jauge du regard, comme à mon habitude, il tend la main et je lui donne se que je lui donne d'habitude, c'est à dire une bonne somme. Dans son oreille, d'une voix dure je glisse «T'as intérêt à lui prescrire les bons médicaments..»

Mon regard se tourne alors vers toi. A nouveau, je plonge mes yeux dans les tiens. Ils disent tellement de choses qui ne sort pas de ta bouche. Sans dire un mot de plus, je m'avance vers toi, te contourne et laisse échapper la liasse de billets sur le lit, près des pieds de celle qui est ma fille. Pas un regard pour elle, et mes pas me mènent à la fenêtre. Sans me retourner, je passe à travers, m'y accroche d'un geste habituel et sur, puis me laisse glisser jusqu'au sol ou je disparais en un rien de temps dans l'ombre.

Mon deuxième visage me recouvre, l'ombre m'entoure, et m’emmène loin, à l’abri de cette culpabilité qui pointe le bout de son nez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ferme les yeux gamine, j'emmerde ta mère. (Nae ha)   Mer 7 Nov - 15:11

Tu sais, je n'ai jamais vraiment su ce qu'elle était pour toi, la considères tu au moins un peu comme ta fille ? Si ce n'était pas le cas, tu ne serais pas resté ce soir n'est ce pas ? T'aurais pas appeler ce médecin si t'avais pas un minimum de compassion ? Ou serait-ce la culpabilité, franchement je ne sais pas, et au fond, je me dis, que quoi que ça puisse être, je me suis pas retrouvée complètement seule avec une gamine , un peu, mais pas vraiment. Tu veux pas l'avouer, mais je le sais. Pour le moment je te regarde d'un regard quelque peu noir, dur, parce que oui, je suis inquiète pour ma fille. Crois le ou non, elle est celle pour qui je m'inquiète la plus, la fibre maternelle, oui sûrement. Tu dois trouvé que j'ai changé, changé de comportement, changé de caractère, détrompe toi, je suis toujours la même. Sauf que lorsqu'il s'agit de Sue, lorsqu'il s'agit de la seule personne que j'aime d'un amour profond, l'amour d'une mère, tu peux le comprendre tu crois ? Ne te méprends pas, une fois qu'elle ira mieux, une fois que je serais sûre qu'elle ne crains plus rien, tu retrouvera celle que j'ai toujours été. Mais peut être ne vas tu pas revenir, comme tu l'a dit plus tôt. Et je n'ai pas répondu à cette phrase. Maintenant que le médecin a annoncé qu'il fallait l'hospitaliser, juste par sécurité, penses tu encore qu'elle fasse semblant ? Je soupire et ne bouge pas lorsque tu passe à côté de moi, t'observant simplement.

La liasse que tu fais tomber, j'hésite à te la rendre, enfin, le temps que tu je me retourne tu n'es plus là. Un nouveau soupira s'échappe de mes lèvres, je raccompagne le médecin à la porte et le remercie sans lui adresser un sourire. Si je suis triste ? Non, simplement inquiète. Après avoir jeté un coup d'oeil dans la ruelle, je ferme la porte le temps de chercher Sue. Je la prépare ensuite pour partir à l'hôpital. J'observe l'argent que tu as laissé, si t'étais encore là je te répondrais que je n'ai pas besoin de ton aide, mais là, ce serait mentir. Comme je me trouve faible ! J'attrape alors ces billets puis emmène Sue à l'hôpital, je ne sais pas combien de temps je vais y rester mais qu'importe, de toute façon, personne ne nous attends.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ferme les yeux gamine, j'emmerde ta mère. (Nae ha)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ferme les yeux gamine, j'emmerde ta mère. (Nae ha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Rps terminés-