AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

 Je l'aime un peu, beaucoup, passionément.. Pas du tout? [lock]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité




MessageSujet: Je l'aime un peu, beaucoup, passionément.. Pas du tout? [lock]   Sam 17 Nov - 16:54

    La nuit est tombée depuis plusieurs heures déjà, mais il fait encore bon, la preuve, avec ma petite veste, et au bord de l'eau, je ne ressens aucun frisson. Je sors une clope, l'allume, et la porte à ma bouche, mes chaussures dans une main, observant la mer, en marchant sans but précis. Je ne suis pas fatiguée, pourtant je viens de danser deux heures. Et rien de tel qu'une cigarette pour m'éclaircir les idées dans ce genre de moment. Je m'assois dans le sable froid, et je regarde l'eau à quelques mètres. Je reste au moins un quart d'heure sans bouger, puis je grogne en voyant que j'ai fini ma cigarette. Je jette le mégot plus loin, observant la lueur rouge faiblir, puis disparaitre. Je me repasse pour la énième fois la phrase dans la tête, cette phrase. Je te demanderais juste d'arrêter de te voiler la face. Pendant cette semaine, je l'ai tourner dans tout les sens, j'ai passer des heures à y réfléchir. Je sors mon téléphone de mon sac, puis, sans réfléchir, guidée par une envie inconnue, j'envoie un sms. « Leevi, je suis à la plage. » Je ne te demande pas de me rejoindre, comme si ça allait te donner trop d'importance, comme si ça allait me faire paraitre faible. Je ne sais même pas si tu as mon numéro enregistré, je ne sais même pas si tu as changer de téléphone. Dans ce cas, j'aurais l'air sacrément bête, mais franchement ça ne préoccupe pas.

    Du bout des doigts, j'enlève le sable qui est venu salir mon jean foncé en râlant. C'est beau une plage, mais le sable humide ça colle.. Je soupire, et reprends une seconde clope, nerveuse. Et si tu venais pas? Après tout, je ne t'ai rien demander par sms. Je baisse les yeux , hésitante. Si je renvoie un sms, je vais paraitre pour une acharnée. Et puis tu risquerais de me rejoindre..Je m'en veux, décidément, je ne sais jamais ce que je veux. Un coup je veux te sentir près de moi, et l'instant d'après, je ne suis sûre de rien, j'ai peur. Je ferme les yeux, profitant du souffle de la plage. Puis je regarde ma montre : déjà 7 minutes que j'ai envoyer le sms.. pourtant, je n'arrive pas à me lever, avec l'espoir que tu viennes. Et rien que pour cette faiblesse, je me hais.


Dernière édition par Kwon Ha Neul le Dim 25 Nov - 15:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je l'aime un peu, beaucoup, passionément.. Pas du tout? [lock]   Sam 17 Nov - 18:13

Comme toutes mes fins de journées, je trainais encore et toujours au Manwol Bar devant une bonne vodka pomme. Cette boisson était définitivement ma boisson favorite. Je ne pouvais pas m'en passer une seule journée. Tout comme mes clopes d'ailleurs. Tout en y pensant, j'eu une envie de fumer alors je sortais une clope de mon paquet et l'allumais. Normalement je n'allais déranger personne avec ma fumée. Et puis...tout le monde ou presque fume alors j'men fous un peu si je dérange ou non. Bref, je me mettais tranquillement à fumer dans le bar quand soudainement je sentais mon portable vibrer. Tiens donc qui osait me déranger à cette heure-là ? Je le sortais alors et regardais mes sms.

" Leevi, je suis à la plage. "

C'était Ha Neul. C'était toi. Subitement, mes mains s'étaient mise à trembler. Je lisais et relisais le message. Je n'y voyais aucun signe qui voulait dire que tu souhaitais me voir. Mais je sentais que tu voulais me voir. Et puis je me rappelais la phrase que j'avais balancé l'autre fois en ce même lieu. Je te demanderais juste d'arrêter de te voiler la face. Mon coeur battait à tout rompre. Je parcourais encore le message et hésitais quelque minutes à te répondre. Puis j'appuyais sur la touche de réponse. Je ne t'envoyais qu'un seul mot. Un mot qui voulait tout dire mais ne rien dire en même temps. Un mot qui pouvait paraitre froid sans rien au bout.

" J'arrive."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je l'aime un peu, beaucoup, passionément.. Pas du tout? [lock]   Sam 17 Nov - 19:47

    Je commençais à douter sacrément de ta venue, et j'étais partagée entre l'euphorie de ne donc pas avoir à t'affronter de nouveau, et le désespoir de ne pas te voir. Désespoir, parfaitement, désespoir car tu me manque horriblement, mais aussi désespoir ce ne pas pouvoir expliquer cette phrase. Alors que je songeais à partir, je sentis une vibration sur ma cuisse droite. Fébrile, je le sortis et lu le message en quelques secondes. " J'arrive." Une promesse, une réponse de politesse, un consentement? Peu m'importe, tu allais arriver, et soudain une peur panique m'envahis. Tu serais bientôt là, mais qu'est-ce que j'allais bien pouvoir dire? Je n'avais pas du tout réfléchis.. Enfin, non, c'est faux. J'ai réfléchis, sans trouver une manière de mettre des mots sur ce que souhaite, sans pouvoir cerner mes souhaits. Je m'amuse à recracher la fumée tout doucement, brouillant ma vision sur la mer, identique à ma vision sur tout en ce moment : flou. Je suis dans un brouillard permanent, sans lampe torche. J'hésite à répondre de nouveau, mais que répondre? OK? non, ça fait fille concernée, et je ne le suis pas. Je ne veux pas l'être. Je ne veux pas recommencer le cercle vicieux.

    Je m'étire, puis je passe une main dans mes cheveux, replaçant ma frange d'un geste machinal. Je jette ma clope plus loin, en pestant intérieurement. Je vais puer le tabac.. Je n'aime pas cette odeur, elle est trop forte pour moi, mais je n'ai aucune volonté pour m'aider à ne plus fumer. Du coup, je continue, malgré l'odeur pestilentielle pour mes délicates narines.. Je ferme les yeux, cherchant des mots à te dire, pour justifier ma demande.. Mais rien ne me viens, je ne manie pas les mots habilement, tout me parait faux, surfait. Soudain j'entends des pas dans mon dos, et je me crispe, sans me retourner. Tu es enfin là..?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je l'aime un peu, beaucoup, passionément.. Pas du tout? [lock]   Sam 17 Nov - 20:54

Je n'attendais pas une quelconque réponse de ta part. Je savais très bien que tu n'allais pas répondre de toute façon. Hésitant encore un peu, je me levais au bout de quelques minutes de mon siège, payais ma vodka pomme et sortais du bar tout ça tranquillement comme à mon habitude. Je me retrouvais maintenant à marcher dans la rue jusqu'à la plage. J'y allais lentement. Je ne savais pas encore ce que j'allais te dire. J'étais perdu : un jour tu voulais me voir, un autre jour tu me jetais des regards noirs quand je me trouvais devant toi. Tout ceci me perturbais et la phrase que je t'avais lancé l'autre jour pourrais alors me concerner aussi.

Est-ce que je t'aime encore ? Est-ce que je te déteste ? Je ne sais pas. Je suis perdu en ce qui te concerne. Je n'arrive pas à te détester. Tu es pourtant une Suknyeo. L'équipage que je ne peux pas "saquer". Et pourtant je n'y arrive pas. Eprouver de la haine pour toi, je n'y arrive pas. C'est impossible... Et ça me trouble complètement.

Après toute cette petite réflexion, j'étais arrivé à la plage et je te voyais au loin. Seulement je vis une autre silhouette derrière toi et elle ne semblait pas avoir de très bonnes intentions. Heureusement j'avais toujours mon flingue sur moi. Je m'approchais alors prudement puis réagis très rapidement : Je plantais alors mon canon de revolver dans son dos mais je n'appuyais pas encore sur la gachette.

- T'as intérêt à décamper si tu tiens à ta vie, pochtron.

Evidemment, pochtron et sûrement ivre, comme il était , il s'enfuit sans plus demander son reste. Et c'était tant mieux parce que je n'avais pas envie de me sâlir les mains maintenant. Je me tournais donc vers toi et te vis, assise dans le sable.

- Je suis là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je l'aime un peu, beaucoup, passionément.. Pas du tout? [lock]   Dim 18 Nov - 10:12

Je ne me retournais pas, persuadée que c'était toi qui te tenais quelques pas derrière moi. Puis j'entendis ta voix, sans qu'elle ne dis pas vraiment ce à quoi je m'attendais. T'as intérêt à décamper si tu tiens à ta vie, pochtron. Je me retournais brusquement, ayant juste le temps de voir une silhouette décamper à tout allure. Je fus bien obligée de me dire que sans toi, je risquais d'avoir quelques problèmes.. Tu regardais l'homme détaller, et je te tournais de nouveau le dos, déjà angoissée à l'idée de devoir parler. Puis tes pas s'approchèrent de moi doucement. Je suis là. Un petit sourire en coin vint étirer mes lèvres : toujours les mots exacts ont dirait. Je tapotais le sol à côté de moi de la paume de la main, t'invitant à t'assoir, sans un mot. J'ai l'impression que si je parle, tu partira, et si je t'ai demander de venir, c'est pas pour que tu t'envole de nouveau. Même si je fais encore une bêtise, ce soir, j'ai besoin de toi. J'ai besoin de ta voix près de moi.. Sûrement l'effet de quelques verres trop. Je me mord la lèvre inférieure, de gêne. Je sais pas quoi dire, pas comment aborder le sujet, donc je parle de banalités. Je fuis, c'est lâche, je sais, mais je n’arrive pas à t'affronter.

- Tu étais occupé?

Puis je m'allonge sur le sable, regardant le ciel d'encre, assorti à la mer. Je m'amuse à compter les étoiles, comme quand j'étais petite. Mon père m'assurait que chaque étoile, c'était l'âme d'un pirate courageux qui était mort en héros. Lors de sa mort, chaque soir je cherchais "son" étoile. Innocente que j'étais.. Je cherche de la main une troisième cigarette, nerveusement. Le sable me masse le dos, je me sens étrangement bien. Alors j'inspire un grand coup, me jettant à l'eau :

- Faut que tu m'explique Leevi..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je l'aime un peu, beaucoup, passionément.. Pas du tout? [lock]   Dim 25 Nov - 14:04

Tu t'étais retournée brusquement. Je compris alors que si je n'aurais pas été là, tu aurais certainement de graves problèmes. Je me sentis alors fier intérieurement de t'avoir en quelque sortes sauver la vie. Qui sait de quoi ce "tonneau de vin" était capable ? Sûrement pas de très belles choses. Je voyais alors dans ma tête l'image de toi te faisant salement attouché par ce type. Je la chassais rapidement. Impossible. Tu ne pouvais pas te laisser faire comme ça. Je te regardais et tu me demandais alors si j'étais occupé. Tu m'invitais également à m'asseoir à tes côtés ce que je fis. Je m'asseyais vers toi et tranquillement je répondais à ta question.

- Pas ce soir, heureusement.

Et je n'ajoutais rien d'autres qui rendrait ma phrase superflu. Cela pouvait paraitre froid mais tu me connaissais et tu savais que je ne gaspillais pas ma salive inutilement. Tu t'allongeais alors sur le sable et tu fixais maintenant le ciel. Je fis alors la même chose que toi puis nerveusement tu voulais atteindre tes cigarettes avec ta main. Je t'en empêchais alors en posant ma main sur la tienne et la caressant avec douceur...une douceur dont je n'ai pas usé depuis un certain temps.

-Faut que tu m'expliques Leevi...
- Je t'écoute Ha Neul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je l'aime un peu, beaucoup, passionément.. Pas du tout? [lock]   Dim 25 Nov - 15:08

Quand ta main se posa doucement sur la mienne, mes muscles se tendirent quelques dixième de secondes, avant de profiter de la chaleur de tes doigts. Je souris dans l'obscurité, puis je basculais sur toi, retrouvant l'habitude du passé. Mes gestes, sans que je m'en rende compte, prenaient possession de toi, de ton corps, de ton être qui m'a tant manqué sans que je l'avoue. Collée à ton flanc, mes jambes à côté des tiennes, et une main sur ton torse, posée à plat, apaisante, je t'observais de longue minutes, silencieuse au possible, puis je me décidais enfin à parler, sans prendre la peine de répondre à ta première phrase, sachant que de toute façon, je n'avais rien à y répondre.

- Tu voulais dire quoi, au bar? quand tu as dis que je me voilais la face..?

Je baisse les yeux sur le haut de ton T-shirt, jouant avec la couture, profitant du contact avec ton corps, sans pour autant l'avouer. Je suis tactile, tu le sais, et mes geste peuvent n'être que de simple gestes amicaux, et c'est d'ailleurs ce que je veux me faire croire. Mais mon cœur n'a pas l'air d'être du même avis, vu les battements qu'il s'inflige depuis les quelques minutes où je t'ai vu. Je souris, posant ma tête sur ton torse, me mettant perpendiculaire à toi, pour continuer à fixer le ciel sans te lâcher. Je me mordille la lèvre, espérant une réponse, mais la redoutant tout autant. Puis, me rappelant aussi la base de mes soucis, et j'en profitais pour poser la question, sans trop attendre de réponse, vu le nombre de fois que je te l'ai déjà posée et où j'ai essuyer un silence mortel :

-Et pourquoi tu déteste tant les Sunkyeos?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je l'aime un peu, beaucoup, passionément.. Pas du tout? [lock]   Dim 25 Nov - 15:43

Je pensais que tu allais retirer ta main. J'étais déjà prêt à retirer la mienne pour éviter la déception. Parce que oui j'vais finalement l'avouer : J'aurais été déçu si tu m'avais échappé encore une fois. Mais apparement le destin voulait être clément avec moi ce soir. Tout ce que je pensais qui n'allais jamais arrivé ,arriva finalement. Et c'est là que je retrouvais, ta douceur, ton corps et mes sensations d'antan. Tes jambes et ton corps se retrouvèrent à côté du mien et des miennes. Ta main se posa avec tellement de douceur que j'en eu un frisson. Tu étais de nouveau là. Et je compris que cette fois tu ne m'échapperais pas et que tu n'étais plus un rêve.

- Tu voulais dire quoi, au bar? quand tu as dis que je me voilais la face..?
- Des sentiments aussi fort ne s'effaçent jamais...ils restent enfouis et resurgissent quand tu t'y attends le moins... Le temps n'efface rien.

Rester énigmatique. Rester mystérieux. Jouer avec ce charme. Ne pas lui donner la réponse. La laisser comprendre d'elle-même. C'était un de mes jeux favoris avec elle. Je savais que ça ne te plaisais pas. Mais tant pis. C'est un jeu. Tu es entrée dans la partie, tu dois jouer ton tour. Mais s'il y a un problème alors je serais là pour t'aiguiller, te donner des indices. Je t'aime. Et toi aussi. Je le sens et je te laisse comprendre de toi-même. Si tu viens me dire que tu m'aimes la première, alors j'aurais gagner la partie. Je ne veux pas perdre. Mais tu sais comment faire.

-Et pourquoi tu déteste tant les Sunkyeos?

Silence. Je mis un certain temps à comprendre qu'elle s'adressait à moi. Pourquoi cette question maintenant ? Tu allais tout gâché. Je ne répondis pas. Ta tête viens alors se poser sur mon torse. J'entends mon coeur s'emballer. "Je l'aime tellement si fort..." Une de mes mains vient se glisser dans tes cheveux et les caresser avec toute la douceur qui m'est dû.

-Tu es magnifique ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je l'aime un peu, beaucoup, passionément.. Pas du tout? [lock]   Dim 25 Nov - 16:07

Ton odeur mâle, et ta présence même m'ont tellement manquer que ce soir, j'ai l'impression qu'un vide présent en moi se remplit, et déborde même de bonheur, de désir aussi, mais je le retiens au fond de moi, je veux résister, je ne veux pas craquer. Je sens que tu joues avec moi, avec tes mots, je sens que tu veux me faire avouer, t'avouer une chose que je n'arrive même pas à m'avouer. Je déteste ça, mais je n'arrive pas à t'en vouloir. Alors je vais tenter un autre terrain, ou je peux gagner, le désir. Je glisse ma main sur ta jambe, et la glisse sur ta cuisse d'un air distrait, alors que c'est calculer en tout point. Puis je la remonte lentement, avant de lui rende sa position initiale, douce caresse, douce promesse.

- Leevi, reste avec moi cette nuit, s'il-te-plait.


Je souris dans le noir, dévoilant mes dents blanches, éludant ta phrase, par jeu, par peur, mais aussi par amusement. Je ne peux pas avouer que même avant, il y a quelques mois, j'avais des sentiments pour toi, ça reviendrais pour moi à me montrer faible, c'est impossible. Et puis d'ailleurs même ce soir, je refuse de parler de sentiments, c'est trop tôt, trop dur. Mais pour autant, je me refuse de te laisser t'échapper encore une fois, je refuse de devoir te chercher de nouveau. Je frisonne en sentant ta main glisser dans mes cheveux, fermant les yeux, laissant les souvenirs délicieux prendre toute leur place dans mon esprit. Mais comme prévu, tu élude ma question, en me complimentant. Sauf que cette fois-ci, je ne relève pas, je laisse glisser, je la reposerais encore une fois plus tard. Complimenter pour éviter une réponse, c'est pathétique, mais je le fait aussi, alors je ne peux que l'ignorer. Je souris, et m'approche de ton visage, réduisant la distance entre nos lèvres, joueuse, puis je souffle doucement, riant imperceptiblement :

- Ha oui? Ne le suis-je pas chaque soir?

Je veux gagner, je veux que tu craque..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je l'aime un peu, beaucoup, passionément.. Pas du tout? [lock]   Mer 23 Jan - 11:55

Ton corps, tes yeux , ta voix, ta peau , tout. Tout de toi m’avait manqué. J’ai enfin le bonheur a portée de main mais c’est un jeu. Un jeu que je ne veux pas perdre. Notre jeu. Le jeu de l’amour. Je ne craquerais pas. Je te ferais craquer avant. Certes j’en suis encore loin mais je sais ce que tu ressens… Je le ressens aussi. Je ne perdrais pas. Je ferais tout , absolument tout pour que du bout de tes lèvres tu me le dise. Je ferais tout pour que tu me l’avoues enfin.

- Leevi reste avec moi cette nuit s’il te plait.

Tout en disant ça, ta main glisses sur ma jambe, sur ma cuisse, tu la remonte lentement et rien que ça me fait un effet que tu ne peux pas imaginer. Tu ne réponds pas à mon énigme mais tu me supplies de rester avec toi. Comment refuser ? Je ne réponds rien. Tu te mets à sourire de tes dents blanches mais pour autant tu ne réponds toujours rien. Lorsque je te complimente tu esquisse de nouveau un sourire. Mon cœur bat la chamade. Tu brises peu a peu la distance entre nos visages et nos lèvres.

- Ha oui ? Ne le suis-je pas chaque soir ?
- Si, bien sûr.

De façon imperceptible que j’avais pourtant perçu, tu riais. Alors je riais aussi puis ma main glissa sur ta joue. Ce moment je l’attendais depuis tellement longtemps… Tu me rends fou. Puis nos lèvres s’unirent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je l'aime un peu, beaucoup, passionément.. Pas du tout? [lock]   Mer 23 Jan - 15:48

En feu. Je suis juste en feu, et quand ta main se pose sur ma joue, je sais que j'ai déjà gagner un peu de terrain, mais la chaleur qui me traverse n'est pas dût à cette victoire, non, mais plutôt à la sensation délicieuse de tes lèvres sur les miennes. Je ferme les yeux, immobile, savourant le contact délicat que tu m'offre, tendre, douce. Puis après quelques secondes, je décide de voir jusqu'à ou je peux te pousser, et je décolle lentement mes lèvres des tiennes, ouvrant mes yeux, cherchant ton regard. Puis je souris, et viens mordiller ta lèvre, avec sensualité sans être brusque, savourant un contact vital qui m'avait tant manqué. Je crois que tu es pire que la drogue, quand on s'en est passé pendant trop longtemps, on revient encore plus accro qu'avant, on est en totale dépendance. C'est tout à fait ce que je ressens avec toi, un manque énorme de plusieurs mois à combler.

Je fini par lâcher tes lèvres, pour les économiser un peu, et je glisse ma tête dans ton cou, jusqu'à m’immobiliser. Je ferme les yeux, mes mains immobiles sur ton corps, profitant juste de ta chaleur, attendant un geste, un mot, une réaction. Je n'ose rien dire, n'en pensant pas moins, mais par pudeur je préfère me taire, et profiter de ta chaleur, du silence et du vent sur la plage. Je n'ose plus bouger, plus respirer, j'attends, une attente délicieuse, exquise, par ce que c'est toi que j'attends. Je me rends compte que je me sens bien juste ici, le nez dans ton cou, mes lèvres sur ta clavicule, mes cheveux éparpillés sur le sable et sur ton torse, mes mains sur toi, et mon cœur dans tes mains. Tu pourrait me demander tout ce que tu veux, je crois que ce soir rien ne peut m'effrayer. Je souris, en entendant ton cœur battre contre ma joue. Il bat très vite, serais-tu sous le charme..? Je regarde ton ventre se soulever au rythme de ta respiration, et tout doucement je glisse :

- Si tu savais comme tu m'a manqué.. Jamais je n'aurais pensé de nouveau pourvoir t'avoir contre moi, murmurais-je au creux de son cou. Je vire dans ce que je me suis promis de ne jamais tomber, une fille amoureuse à l'eau de rose. Mais tant pis, j'en ai rien à faire pour une fois. Profite bien, ce n'est pas courant chez moi..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je l'aime un peu, beaucoup, passionément.. Pas du tout? [lock]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je l'aime un peu, beaucoup, passionément.. Pas du tout? [lock]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Plage de Heoga-